image illustrative

Le cycle menstruel

Chaque mois, l'organisme féminin subit des changements cycliques guidés par des hormones, et qui se manifestent de façon visible par un écoulement de sang périodique qu'on appelle les règles, ou les menstruations. Découvrons ce phénomène au coeur de la vie humaine.

1. Le cycle menstruel, qu’est-ce que c’est ?

Le cycle menstruel peut être défini comme un ensemble de modifications hormonales et physiques de l’organisme féminin se déroulant chaque mois, dans le but de préparer une éventuelle grossesse. En effet, le préfixe « Menstru » signifie » mois », et fait référence à la durée normale du cycle menstruel, qui peut varier de 25 à 32 jours. Ce cycle se met en place chez la jeune femme dès la puberté et se répète pendant toute la période féconde jusqu’à la ménopause. La manifestation la plus visible de ces changements internes est l’écoulement de sang que l’on observe au tout début du cycle : les règles, ou menstruations.

2.     Pourquoi j’ai mes règles tous les mois ?

Les règles sont un écoulement de sang par le vagin que l’on observe chez les femmes en âge de procréer, c’est-à-dire de la puberté à la ménopause. Ce sang provient de l’utérus, et est le résultat de la desquamation de la paroi interne qui le tapisse, appelée endomètre. En effet, chaque mois, l’organisme féminin est le témoin de plusieurs modifications à la fois hormonales et physiques dans le but d’accueillir une potentielle grossesse. Les ovaires, sous l’impulsion d’une hormone appelée  FSH (Hormone Folliculo-Stimulante), produisent un ovule : c’est la ponte ovulaire. De même, ces hormones induisent l’épaississement de la couche interne de l’utérus qui est l’endomètre.  Si l’ovule n’est pas fécondé,  l’endomètre qui s’était épaissi se desquame, et du sang s’écoule à travers le vagin : ce sont les règles.

 

3. Les 04 phases du cycle menstruel

Il existe plusieurs façons de diviser le cycle menstruel. En effet, plusieurs changements interviennent au niveau hormonal, ovarien, utérin, et même vaginal. Nous avons choisi de le résumer ici en 04 phases pour une meilleure compréhension.

Phase 1 -  Les règles

Le cycle menstruel débute le premier jour des règles. C’est ce que l’on appelle la phase menstruelle. Cet écoulement de sang par le vagin est causé par la desquamation de l’endomètre qui s’était préparé à accueillir une grossesse. On considère que la durée des règles est normale quand elle dure entre 3 et 7 jours.

Phase 2 - La phase folliculaire

Durant cette phase, les ovaires sont stimulés par une hormone appelée FSH (Hormone Folliculo-Stimulante). Les follicules, contenus à l’intérieur des ovaires, se développent et l’un d’entre eux libèrera un ovocyte : c’est l’ovulation. Pendant cette phase aussi, la couche interne de l’utérus se modifie, s’épaissit, et se prépare à accueillir une éventuelle grossesse.

Phase 3 - L’ovulation

Cette phase marque la libération, par un follicule arrivé à maturité, d’un ovocyte. Cet ovocyte ainsi libéré se dirige vers l’utérus à travers l’une des deux trompes. L’ovule a une durée de vie d’environ 24 heures, période durant laquelle il peut être fécondé, s’il y a un rapport sexuel non protégé durant cette période. La période dite « féconde » va de 4 jours avant l’ovulation et 1 jour après.   

Phase 4 - La phase lutéale

Le follicule qui a libéré l’ovule se transforme en corps jaune et secrète une hormone appelée progestérone, qui stimule la paroi interne de l’utérus (endomètre). Cette paroi s’épaissit, et se prépare à accueillir un embryon si jamais il y a fécondation. Cependant, si il n’y a pas fécondation, le taux de progestérone chute et l’endomètre se désagrège : c’est le début des règles, et un nouveau cycle recommence.

Trouve en un clic des professionnels de santé dans ta ville.

Sélectionne ta ville

Douala

4. Comment compter son cycle menstruel ?

Compter son cycle menstruel permet non seulement de ne pas être surpris par l’arrivée de ses règles, mais aussi de déterminer sa période féconde, et surtout de mieux connaitre son propre corps. Peut-être avez-vous déjà essayé, peut-être avez-vous trouvé cela compliqué. Nous vous proposons ici une méthode efficace en trois étapes pour ne plus vous tromper.

  • La première étape consiste à déterminer si on a un cycle régulier ou pas. Pour cela, vous pouvez compter votre cycle sur trois mois. Notez la date de votre premier jour des règles : c’est le premier jour du cycle. Ensuite comptez le nombre de jours qui s’écoulent jusqu’à la veille des prochaines règles. Faites cela pendant 3 mois, et comparez : on considère qu’un cycle est irrégulier si il y a une différence de plus de 05 jours entre les cycles.

    Par exemple, Si votre cycle a duré 26 jours le premier mois, 29 jours le second mois, et 27 jours le troisième mois, alors il est régulier. De même, si votre cycle dure le même nombre de jours chaque mois, alors il est régulier. Cependant, s’il a duré 26 jours le premier mois, 32 jours le second mois et 24 jours le troisième mois, alors il est irrégulier. 

  • La seconde étape consiste à déterminer sa date d’ovulation. Ceci n’est possible que si le cycle est régulier. Il est difficile de prédire sa date d’ovulation si le cycle est irrégulier, car l’ovulation se produit environ 14 jours avant les règles. Pour prédire cette date avec précision, il est donc nécessaire que les règles arrivent à une période plus ou moins fixe.

    Par exemple, si la durée moyenne de votre cycle est de 30 jours, votre ovulation se déroule 14 jours avant les règles, donc au 16ème jour (30-14=16).

  • Déterminer votre période féconde : c’est la période favorable à une grossesse. Elle dure en moyenne 6 jours, soit 4 jours avant l’ovulation et 1 jour après. Pour reprendre l’exemple précédent, si votre cycle est régulier et dure 30 jours, alors votre ovulation se situe le 16ème jour, et votre période féconde s’étend du 12ème au 17ème

5. Quelques idées reçues sur le cycle menstruel.

Le cycle menstruel, malgré qu’il soit inné à l’espèce humaine, fait l’objet de plusieurs incompréhensions. Voici une explication médication médicale à 5 d’entre elles :

  • Les règles sont sales : Dans plusieurs cultures et encore aujourd’hui, les règles sont considérées comme sales. Pourtant, les règles sont un processus physiologique normal qui permet le renouvellement de la paroi interne de l’utérus. Le sang évacué n’est pas le résultat d’une infection, encore moins d’une maladie. Il n’est donc ni sale, ni contagieux.
  • Le cycle menstruel dure 28 jours : On apprend souvent que le cycle menstruel dure 28 jours. Cette façon de résumer les choses peut prêter à confusion car ce n’est qu’une moyenne. La durée normale du cycle menstruel varie entre 25 et 32 jours selon les femmes, et même en fonction des situations (stress, maladie, autre).
  • L’ovulation s’effectue au 14e jour : C’est encore une façon de résumer qui peut prêter à confusion. Cette moyenne ne peut s’appliquer que si on a un cycle régulier de 28 jours, ce qui n’est pas le cas de toutes les femmes. Ce jour varie selon que l’on ait un cycle régulier ou pas, et selon la durée de ce cycle.
  • C’est normal d’avoir lorsqu’on a ses règles : Faux. Plusieurs femmes expérimentent des crampes au bas ventre durant leurs règles. Celles-ci sont souvent dues à l‘expulsion de résidus par l’utérus. Cependant, si ces douleurs affectent votre qualité de vie, si leur intensité augmente avec les cycles, ou alors se situent à d’autres endroits que votre bas ventre, n’hésitez pas à consulter votre médecin.
  • La femme se vide de son sang pendant les règles : Contrairement à la croyance populaire, la femme n’évacue que 30 à 80ml de sang pendant toute la durée de ses règles. C’est moins qu’un petit pot de yaourt. Si vous avez l’impression que vos règles sont trop abondantes, si vous avez ces vertiges pendant vos règles, n’hésitez pas à rencontrer un médecin.
Dr Marie Mbamba

Médecin généraliste

Partagez :
Avez-vous trouvé ces informations utiles ?

Votre santé n'a pas de prix

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos publications par email.